Les origines du maté



L'origine du Maté : 

Il y a de cela plusieurs siècles, le peuble Guarani fit la découverte d’une plante miraculeuse aux multiples vertus sur leurs terres d’Amérique du Sud. Leur territoire couvre le Paraguay, le nord de l’Argentine et le sud du Brésil. Une plante appelée à être « Magique » et ayant été offerte par les Dieux, elle est réputée pour favoriser la bonne humeur, chasser la fatigue et renforcer la bonne santé.

La Yerba Maté une plante miracle 

Les jésuites arrivèrent dans la région et organisèrent la culture du maté. Au XVIème siècle, un explorateur espagnol rapporte cette plante en Europe et en conte les récits au peuple espagnol qui adopte aussitôt cette boisson dite miraculeuse.

La Yerba Maté dans le Monde

Le maté est aujourd’hui consommé partout dans le monde, c’est l’une des boissons chaudes les plus consommée. C’est le symbole national de plusieurs pays d’Amérique du Sud dont l’Argentine, le Paraguay et l’Uruguay. Selon le pays il est surnommé de différentes façon telles que le Maté, la Yerba Maté, le Thé des Jésuites, le Thé du Paraguay ou encore le Thé de Saint-Barthélémy. Partager un maté est un geste de partage et de convivialité.

Le Vrais Nom de la Plante Yerba Maté

Les feuilles de maté proviennent d’un arbre à feuilles de la famille du Houx, il se nomme l’Ilex Paraguarensis. Il pousse en Amérique du sud (Argentine, Paraguay, Sud du Brésil et Uruguay), au bord des rivières dans les forêts montagneuses situées en altitude.

Il est consommé pour l’aspect de partage et de convivialité mais aussi pour les bienfaits qu’il procure à la santé tels que son aspect énergisant, détoxifiant, amincissant, favorisant la bonne humeur, booster du système nerveux et du système immunitaire, favorisant la sérénité. C’est le parfait allié pour le corps et l’esprit.